Marine Rivoal

Marine Rivoal est une jeune auteure et illustratrice.

Elle décroche son diplôme d’illustration, DMA, à l’École Estienne à Paris en 2008 et poursuit sa formation dans l’atelier de gravure de l’École des Arts Décoratifs de Strasbourg jusqu’en 2011 où elle obtient son DNSEP. Avec ses albums jeunesses publiés aux éditions du Rouergue depuis 2012 elle participe à de nombreuses manifestations autour du livre un peu partout en France et plus loin. Elle termine la co-réalisation d’un film d’animation avec la réalisatrice Claire Sichez en 2016.

Aujourd’hui elle continue ses projets éditoriaux à Lyon où elle réside.

Elle a notamment pu travailler avec les dispositifs suivants :

Pour la Nuit de la lecture ce mois de janvier 2018 j’ai eu le plaisir d’intervenir à la médiathèque de Colombier-Saugnieu (département du Rhône) pour animer deux rencontres tout public autour de mon prochain album jeunesse à paraître. Au programme impression de papier cuisson pour recréer la banquise, théâtre des aventures d’un certain ours bleu.

 

Dans la région d’Annecy ce mois d’avril 2017 dans le cadre du festival “Petit Patapon” avec les enfants, les parents et grands-parents lecteurs de la médiathèque La Turbine, j’ai eu l’occasion d’animer quelques séances de gym & peintures en chaussettes ! Les fresques jungles crées à l’occasion ont eu beaucoup succès.

 

À la fête du livre jeunesse de Villeurbanne ce mois d’avril 2017 il fallait se faire entendre ! Au programme des impressions toujours avec des classes de maternelles, voir même de toutes petites sections. Bravo à tous les instituteurs qui avaient bien préparé les élèves. C’était un plaisir de découvrir vos animaux cartonnés, vos livres gravés, vos fresques pleines de plumes et toutes vos installations. Bravo à tous.

 


Au centre Culturel Una Volta à Bastia lors de mon exposition personnelle Batistelle, j’ai eu l’occasion de rencontrer des classes de CE et de CM ce mois d’octobre 2016. Les enfants après avoir visité l’exposition ont eu le droit à des démonstrations d’illustrations, pour mieux comprendre la genèse de l’album Batistelle et découvrir une technique singulière; la gravure. Les enseignants corsophones avaient travaillé les textes avec eux en amont pour comprendre encore d’avantage le rapport texte/image.